Le Projet WEEECAM présenté lors de la COP-14 à Genève en mai 2019

Les problématiques de pollution chimique et des déchets électroniques revêtent aujourd’hui une importance majeure dans les stratégies de gestion de l’environnement à l’échelle mondiale.

Triple-Convention

Ces problématiques ont été abordées au cours des Conférences des Parties aux Conventions de Bâle (COP-14), Stockholm (COP-9) et Rotterdam (COP-9), qui se sont tenues à Genève, en Suisse, du 29 Avril au 10 Mai 2019, sous le thème « Planète propre, peuple en bonne santé : Gestion rationnelle des produits chimiques et des déchets», où près de 1350 participants venant de 177 pays ont été représentés.

La convention de Rotterdam a traité des procédures de consentement préalable en connaissance de cause pour certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l’objet d’un commerce international. La convention de Stockholm a quant à elle traité des Polluants Organiques Persistants (POPs). Pour finir, la convention de Bâle a traité du contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux et de leur élimination.

Quelques points de réflexion importants

La COP-14 s’est attardée entre autres sur les points de vue suivants :

  • Respect de conformité ;
  • Les déchets POPs ;
  • Directives techniques sur l’incinération, la mise en décharge contrôlée, le traitement physico-chimique des déchets dangereux et le traitement biologique ;
  • Les directives techniques sur les batteries acides au plomb usagées ;
  • Les directives techniques sur les déchets contenant du mercure devraient être actualisées ;
  • Directives sur les déchets électroniques ;
  • Amendement d’Interdiction.

Le Projet WEEECAM de Solidarité Technologique

Présentation du Projet WEEECAM
Présentation du Projet WEEECAM à la COP-14 à Genève

A cette occasion, Boris de Fautereau, Chef de Projet WEEECAM et Représentant au Cameroun de Solidarité Technologique a été invité par le FFEM à animer un side-event portant sur l’expérience du projet WEEECAM, porté par les ONG La Guilde et Solidarité Technologique et mis en oeuvre au Cameroun depuis novembre 2017.

 

Partage d’expérience

L’un des résultats de cette conférence a été le partage d’expérience autour du projet WEEECAM avec les autres participants, tout en précisant qu’il est possible de mettre en œuvre des activités de collecte et traitement des D3E à la fois viables et soutenables dans le contexte des pays en développement et en encourageant les autres structures et pays à s’y engager.